Qu’est-ce qu’un « Paddock Paradise » ?

Le principe du Paddock Paradise a été créé par Jaime Jackson. Après avoir observé les chevaux sauvages de nombreuses années, il a pu constater que le mode de vie actuel des chevaux domestiques ne répond plus à la plupart des besoins fondamentaux du cheval. Ceux-ci ne se déplacent plus suffisamment comparés aux chevaux sauvages qui réalisent en moyenne 25km par jour, leur nourriture est rarement adaptée et ils sont souvent privés de contact avec leurs congénères.

Il a donc proposé d’aménager les prairies afin de fournir aux chevaux un environnement qui ressemble au mieux à leur habitat naturel. Il s’agit de créer des couloirs de quelques mètres de large reliant de plus grandes zones, éloignées les unes des autres, servant pour l’alimentation, l’eau, le repos, etc. En éloignant les différents points d’intérêts, les chevaux sont obligés d’emprunter ces pistes artificielles afin d’assouvir leurs différents besoins, ce qui permet aussi d’augmenter leurs déplacements.

Le but du Paddock Paradise est donc de permettre aux chevaux de vivre plus naturellement, de se déplacer librement sur des sols variés et de manger une nourriture plus adaptée.

 

D’autres points importants

En général, le Paddock Paradise est lié à d’autres principes :

  • La vie en troupeau : les chevaux sont des animaux grégaires, ils ont donc besoin de contacts sociaux afin d’être bien.
  • Les pieds nus et les différents types de sols  : en Paddock Paradise, il est intéressant de proposer aux chevaux différents types de sols : terre battue, chemins empierrés, sable, dénivelés, obstacles à franchir et bien d’autres. De ce fait, grâce aux déplacements sur ces différents sols, leurs sabots sont stimulés améliorant ainsi leur qualité. C’est un réel avantage pour les chevaux pieds nus.
  • Le slow feeding : il s’agit de faire en sorte que le cheval puisse manger plus lentement et plus longtemps ce qui respecte mieux ses capacités digestives naturelles. Grâce au foin distribué dans des filets à foin à petites mailles et à l’accès limité à l’herbe, les chevaux sont en meilleure santé. En effet, les prairies de nos régions sont extrêmement riches en sucre ce qui peut provoquer des problèmes d’obésité ainsi que de nombreuses maladies comme la fourbure, le syndrome métabolique équin, etc.

 

Les avantages

La vie en paddock paradise offre de nombreux avantages :

  • Une vie au plus proche de la nature répondant aux besoins fondamentaux du cheval.
  • Une nourriture adaptée à la physiologie du cheval.
  • Des chevaux avec moins de problèmes digestifs étant donné qu’ils peuvent manger et bouger à leur guise, même en hiver !
  • Des chevaux libres, équilibrés, en bonne santé, sains d’esprit et de corps, avec de bons sabots.
  • De nombreux accès à la nourriture, ce qui permet aux chevaux dominés de manger à leur faim.
  • Une durée d’échauffement réduite au travail, vu que les chevaux sont en mouvement continuellement.
  • Plus du tout d’inquiétude lorsque vous ne savez pas venir, votre cheval bouge et mange sous surveillance.

 

Pour en savoir plus…

Quelques liens qui vous permettront d’en apprendre plus sur le sujet :

  • Le livre de Jaime Jackson, traduit en français : Paddock paradise, une approche naturelle pour la pension des chevaux.
  • Le groupe facebook francophone : Paddock Paradise et Natural Horse Care pour les Francophones.
  • Le site internet de l’AANHCP, avec sa page dédiée au Paddock Paradise.
  • L’article de l’association « Alter Equus » : Le Paddock Paradise.